Le Conseil d’État suspend l’arrêté de la France interdisant la vente des fleurs de CBD !

Rate this post
conseil d'état cbd
https://www.conseil-etat.fr/actualites/l-interdiction-de-vendre-a-l-etat-brut-des-fleurs-et-feuilles-provenant-de-varietes-de-cannabis-sans-proprietes-stupefiantes-est-suspendueconseil d’état cbd

#@OuiD_life

« Tenter, braver, persister, persévérer, être fidèle à soi-même, prendre corps à corps le destin, étonner la catastrophe par le peu de peur qu’elle nous fait, tantôt affronter la puissance injuste, tantôt insulter la victoire ivre, tenir bon, tenir tête ; voilà l’exemple dont les peuples ont besoin, et la lumière qui les électrise. »

Ces quelques lignes des Misérables de Victor Hugo, en guise de prémices, résument parfaitement notre état d’esprit. C’est une première victoire dans la bataille juridique qui nous oppose à l’État.

Saisi par les commerçants du secteur, le juge des référés du Conseil d’État suspend à titre provisoire l’interdiction de commercialisation à l’état brut les fleurs de CBD.

« Le Conseil d’État, suspend l’arrêté en attendant la décision de fond, c’est ce qui lui était demandé avec les procédures d’urgence. La décision de fond interviendra donc sur la base d’une nouvelle audience. » résume Charles MOREL, l’avocat de l’UPCBD.

En attendant c’est toute une filière qui respire de nouveau, près de 2000 boutiques qui étaient suspendues à la décision du Conseil d’État après la décision décevante du Conseil Constitutionnel.

Reste désormais à continuer, comme nous l’avons fait jusqu’ici, à voir les députés, les élus de terrain et à sensibiliser au maximum les décisionnaires de notre pays. Nous allons avoir besoin d’alliés toujours plus nombreux et de toutes les sensibilités.

Nous venons de remporter une bataille, mais pas encore la guerre !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :