Cbd et antidépresseur : peut-on consommer les deux en même temps ?

Rate this post

Le cannabidiol, également nommé cbd, est une molécule qui existe dans le chanvre naturel. Sa consommation s’est accrue ces dernières années, propulsée par les nombreux bienfaits qu’elle provoque sur la santé que ses utilisateurs revendiquent et que plusieurs études scientifiques tendent à mettre en avant. Parmi les vertus thérapeutiques les plus recherchées du cbd se trouvent ses actions anti-inflammatoire, antidouleur et anxiolytique. En ce qui concerne cette dernière propriété, il s’avère que les effets de ce cannabinoïde sont comparables à ceux des antidépresseurs et que ces deux types de produits agissent sur les mêmes zones du cerveau. Mais peut-on consommer ces deux produits ensemble, sans danger ? Nous vous proposons ici d’apporter quelques éléments de réponse à cette question, pour que vous puissiez consommer le cbd de forme avertie.

Les différences entre cbd et des antidépresseurs

Les antidépresseurs sont des médicaments qui permettent de soulager les symptômes de la dépression en modifiant les messages chimiques des neurones. Les Français sont connus pour être de grands consommateurs d’antidépresseurs et le dernier rapport (1) de l’EPI-PHARE (Groupement d’intérêt scientifique) révèle d’ailleurs que la consommation d’anxiolytiques et d’hypnotiques n’a fait que s’accroître depuis mars 2020, notamment sous l’effet de la crise sanitaire.

D’un autre côté, les produits à base de cbd se déclinent sous des formes très variées : gélules, huiles, infusions, cristaux, bonbons, crèmes, etc. Bien qu’ils possèdent de nombreuses vertus thérapeutiques, ils ne sont pas considérés comme étant des médicaments. Selon leur mode de consommation, ils peuvent être classés dans la catégorie des compléments alimentaires ou des produits cosmétiques. En dépit d’une plus grande divulgation, ces dernières années, au sujet des propriétés bénéfiques du cbd, cette molécule souffre encore parfois d’une mauvaise réputation. Pourtant, il convient de clarifier que, contrairement au THC qui est la substance psychoactive du cannabis, le cbd ne provoque pas d’effets psychotropes et ne présente pas ou très peu d’effets secondaires désagréables. La vente de produits cbd est d’ailleurs parfaitement légale, dès lors que les critères prévus par la loi sont respectés (2). Parmi la grande variété de produits cbd, l’huile de cbd est l’un des best-sellers, en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et anxiolytiques. C’est pour cette raison que, pour surmonter le stress et l’anxiété, certains se sont tournés vers le cannabidiol, ou cbd.

Peut-on mélanger le cannabidiol cbd avec des antidépresseurs sans risques ?

Pour décupler les effets anxiolytiques de ces deux types de produits, certains utilisateurs sont tentés de consommer simultanément antidépresseurs et cbd. Mais cette pratique comporte-t-elle des dangers pour la santé ? Quels sont les critères qui doivent mériter une attention particulière ?

Il convient de savoir que les produits à base de cannabidiol peuvent réduire l’efficacité de certains médicaments ou perturber leur action. Dans le cas spécifique des antidépresseurs, tout dépend de la nature du médicament. Il faut en effet savoir que les antidépresseurs sont généralement classés en deux catégories. Ils peuvent être de première ou de deuxième génération, en fonction de leur principe actif. Les répercussions engendrées par le cbd vont dépendre de la nature des antidépresseurs avec lesquels ils sont mélangés. Voyons cela plus en détail.

Les effets d’une consommation de cbd avec des antidépresseurs de première génération

La prise de cbd avec des antidépresseurs tricycliques n’est pas sans risque. Les tricycliques sont les antidépresseurs les plus anciens présents sur le marché pharmaceutique et sont désignés de première génération. Parmi les complications qui peuvent surgir de la prise simultanée de ces antidépresseurs avec le cbd, les plus fréquemment répertoriées sont :

  • Une chute de la pression sanguine.
  • L’apparition de vertiges.
  • Des troubles de la vision.
  • Une tachycardie (accélération du rythme cardiaque).

Les effets d’une consommation de cbd avec des antidépresseurs de deuxième génération

Les antidépresseurs plus modernes sont les IRSN (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline) et les ISRS (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine). Ces médicaments sont prescrits pour traiter les symptômes de dépression, d’irritabilité, les états dépressifs ou encore pour contrôler la propension aux réactions colériques. Avec cette catégorie d’antidépresseurs, la consommation de cbd ne présente pas de risque majeur. Toutefois, bien que le risque d’interaction avec le cbd reste modéré, une perte de poids ou l’apparition de vertiges sont possibles. Il convient donc d’être vigilant.

Recommendations finales pour une consommation de cbd en toute conscience

Bien que les effets secondaires et les risques d’une surconsommation de cbd soient minimes, il convient, avant d’ingérer tout complément alimentaire, de bien vous informer au sujet des contre-indications possibles.

Vous devrez notamment :

  • Savoir calculer la quantité de cbd présente dans un flacon d’huile.
  • Respecter la posologie recommandée. Le dosage recommandé va dépendre de divers facteurs comme l’âge, le sexe, le poids et les symptômes à traiter. Il existe des tableaux et des calculateurs de cbd disponibles sur internet que vous pouvez consulter à cet effet.
  • Vous informer au sujet d’éventuelles interactions médicamenteuses.

En cas de doute, et comme pour tout traitement médical, nous vous invitons à consulter votre médecin traitant, qui saura vous conseiller au sujet des produits les plus adaptés à votre cas et vous indiquer le dosage recommandé. Pour éviter toute erreur, il vous calculera exactement le nombre de gouttes d’huile de graine de chanvre à consommer. Il pourra également vérifier la compatibilité du cbd avec la prise d’autres médicaments, même si le risque d’interactions dangereuses entre cbd et antidépresseurs, anxiolytiques et somnifères est faible et limité. Alors, avant toute prise, parlez avec votre médecin pour éviter tout effet indésirable et profiter pleinement de tous les bienfaits du cbd.

Lien: (1) Usage des médicaments de ville en France durant l’épidémie de la Covid-19 –point de situation jusqu’au 25 avril 2021 (2) Arrêté du 30 décembre 2021 portant application de l’article R. 5132-86 du code de la santé publique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :